16 octobre 2007 25 Commentaires

Constitution d’un Club Utilisateurs Percussionaire Francophones

image002.jpg 

Bonjour,

A la demande de nombreux Utilisateurs de l’HFPV – IPV -Percussionaire un blog Francophone a été créé.

Un Club Utilisateur Percussionaire a été constitué ce week end à Nice. De nombreuses équipes de différents horizons étaient présentes.

Ainsi autour de la table se trouvaient des médecins Néonatologues, Pédiatres, Réanimateurs, Anesthésistes, Cardiologues, mais aussi des Kinésithérapeutes, des Infirmières.

Tous sont des utilisateurs de la Gamme Percussionaire de différents types : VDR4, VDR3c, Bronchotron, IPV1c & IPV2c, Impulsateur.

Chacun utilise le Percussionaire au quotidien dans son service : En soins intensifs, en transport, en rééducation, en cabinet ou à domicile, …

Admin

25 Réponses à “Constitution d’un Club Utilisateurs Percussionaire Francophones”

  1. LECOQ Arnaud 17 octobre 2007 à 14:50 #

    Bonjour,
    Je suis content de cette initiative qui nous donne une possibilité d’échange entre utilisateurs de cette technique.
    En tant que kiné (hospitalier puis libéral), je travaille quotidiennement avec mon Percussionaire sur mes patients adultes et pédiatriques et j’aimerais discuter avec un confrere en pediatrie pour échanger nos retours.
    Merci.

    A. LECOQ- Kiné Libéral – Salon de Provence

  2. GOUILLY Pascal 18 octobre 2007 à 6:43 #

    Excellente initiative qui montre une nouvelle fois le dynamisme de Monique.
    Bravo et Merci.

    Pascal GOUILLY- Cadre Kiné – CHR de METZ.

  3. NAVARRE Pierre-Yves 18 octobre 2007 à 8:22 #

    Bonjour Arnaud,

    Je suis kiné CDS FF en hôpital pédiatrique, j’utilise le Percu depuis à peu près dix ans à Nice, sur des cas aussi différents que la muco ou la bronchiolite intubée en réanimation.
    A l’embout buccal, au masque, dans la sonde d’intubation…bref peu importe l’interface pourvu qu’elle soit adatée au patient.
    Je serais heureux de pouvoir échanger avec toi et tous ceux qui seront intéressés.

    P-Y NAVARRE – Cadre Kiné – Fondation LENVAL – Nice

  4. CORCELLE Patrick 18 octobre 2007 à 11:33 #

    Bonjour à toutes et à tous,

    Le séminaire des 12 et 13 octobre 2007 de Nice qui a permis la fondation du CUP répondait à un réel besoin pour la diffusion en France de l’HFPV sous ses différentes formes.
    Il a permis des échanges-que je souhaite très fructueux – mais surtout a mis en évidence la volonté de chacun(e) d’entre nous de participer à la diffusion ,à l’évaluation et à l’évolution de la méthode, ce que résume bien la devise du CUP : savoir faire et faire savoir !
    Nous sommes entrain de recueillir les possibilités et les désidérata de chacun pour pouvoir lancer dès le début de l’année 2008 des études cliniques multicentriques.
    Usez et abusez de cet outil de communication, il vous permettra d’échanger avec tous types d’utilisateurs de la méthode, dans le monde entier s’il le faut!
    L’avenir est (pour une fois) entre vos mains …
    AU TRAVAIL!!!

    Dr P.CORCELLE- Réanimation Médicale – Hôpital de l’Archet CHU Nice

  5. PUJOL Jean 18 octobre 2007 à 16:45 #

    Bonjour à tous.

    Ma réponse est plus particulièrement adressée aux kinés de Pédiatrie.
    Mes patients sont semblables à ceux de PY Navarre et je suis ok pour échanger bien sûr.

    Jean PUJOL – Cadre Kiné – Centre Bouscayrol – Toulouse

  6. RIFFARD Guillaume 18 octobre 2007 à 22:01 #

    Bonjour à tous,

    Je suis très heureux d’apprendre la naissance de ce blog : on se sent beaucoup moins seul pour essayer de développer l’HFPV.
    Je travaille en réanimation adulte et pédiatrique à Saint-Etienne : notre liberté d’utilisation du percu en pédiatrie est beaucoup plus réduite que chez les adultes par manque de littérature sur la pédiatrie…
    Je suis donc très intéressé pour échanger avec tous ceux qui ont plus d’expérience !

    Guillaume RIFFARD – Kiné – CHU Saint-Etienne

  7. GORIS Johan 19 octobre 2007 à 10:42 #

    Bonjour à toutes et à tous,

    Tout d’abord mes félicitations pour votre blog, c’est une initiative exemplaire.

    Nous espérons pouvoir y faire partager nos utilisateurs francophones de la Belgique et du Luxembourg et d’autre part nous envisageons de démarrer une initiative similaire pour nos utilisateurs néerlandophones (Belgique – Pays-Bas).

    Au besoin, je me chargerai de faire passer la traduction des messages ayant un intérêt commun pour les deux groupes.

    Bonne continuation!

    ing. Johan GORIS – Technical Manager sa MEDITRON nv (distributeur Percussionaire BENELUX) – Belgique

  8. LECOQ Arnaud 19 octobre 2007 à 12:10 #

    Bonjour Jean ,

    As tu un protocole d’utilisation du Percu en Pédiatrie avec aérosol, ou ventoline dans ton service ?

    Merci

    Arnaud LECOQ – Kiné Libéral – Salon de Provence

  9. PUJOL Jean 19 octobre 2007 à 18:57 #

    A Arnaud Lecoq,

    Premier élément de réponse :

    - Toute séance de Percu est associée à une humidification avec sérum physiologique quand il n’ya pas de prescription médicamenteuse d’aérosol.

    Par contre sur les pathologies évoluant sur le long terme, Pierre Robin, Bronchodysplasie, ou des tableaux cliniques semblables, nous utilisons un 1mg d’adrénaline avec 10cc d’EPPI (pour équilibrer le mélange) et du Pulmicort. La prescription médicale est de une à deux séance/jour.

    Ce protocole est réservé à nos patients les plus lourds. Pour les autres, l’adrénaline est remplacée par la Ventoline ou le Bricanyl.
    Il faut savoir qu’il y a débat sur le dosage entre la dose poids et la totalité de la pipette pour un aérosol.
    Si le patient à des résistances pulmonaires élevées, le rejet par la valve expiratoire sera plus important et l’administration médicamenteuse moins importante (ce n’est pas une étude donc pas scientifique mais constaté en pratique) donc cette question de combien on en met est importante en terme d’efficacité : nous, on met la totalité de la dose.

    Nous utilisons le Percu, également, pour l’antibio inhalée.

    Amicalement

    Jean PUJOL – Cadre Kiné – Centre BOUSCAYROL – TOULOUSE

  10. LECOQ Arnaud 23 octobre 2007 à 19:39 #

    à Pujol Jean,

    Merci de ta réponse et c’est tout mon problème actuellement pour répondre aux pédiatres, la correspondance poids/pipette.

    Je dois avouer faire comme toi en m’assurant du dosage en ventoline mais sans connaitre le taux de perte mais le sait on vraiment avec les autres modes d’administration ?

    Arnaud LECOQ – Kiné Libéral – Salon de Provence.

  11. LECOQ Arnaud 25 octobre 2007 à 13:35 #

    Bonjour,

    J’ai trouvé pour la ventoline chez l’enfant et le nourrisson :

    50 à 150 microgrammes de salbutamol par kg (soit 0.1 à 0.3 ml/kg pour le 1.25 mg ,et 0.05 à 0.15ml/kg pour le dosage 2.5mg)
    donc une dosette de 2.5ml pour un enfant de 10kg en dosage 1.25mg
    recommandation de GSK

    Arnaud LECOQ- Kiné Libéral – Salon de Provence.

  12. DELISLE Stéphane 26 octobre 2007 à 1:36 #

    Bonjour à tous,

    J’aimerais réaliser une étude multicentrique chez l’adulte en SDRA lobaires et diffus avec le VDR-4.
    Je suis chef inhalothérapeute de l’hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, Québec, Canada.

    Stéphane DELISLE – Inhalothérapeute Chef – Hôpital du Sacré de Montréal – Québec – CANADA.

  13. CORCELLE Patrick 26 octobre 2007 à 13:42 #

    Pour répondre à nos amis de la Belle Province,

    Mon cher Stéphane,

    Une de nos préoccupations majeures actuelles, est de pouvoir mettre sur pieds une étude multicentrique prospective randomisée permettant d’évaluer l’utilisation du VDR4 en Réanimation lors des atteintes pulmonaires graves(ALI/ARDS).

    Toutes les équipes désireuses de participer à cet énorme travail sont les bienvenues!

    P.CORCELLE – Réanimation Médicale – CHU L’Archet – Nice

  14. DELISLE Stéphane 29 octobre 2007 à 17:24 #

    Bonjour M. CORCELLE.

    Nous avons les mêmes préoccupations lors des atteintes pulmonaires graves(ALI/SDRA)

    Je suis OK pour participer à cette étude multicentrique!

    Stéphane DELISLE – RRT, PhD(c)
    Chef des activités respiratoires
    Hôpital du Sacré-Coeur De Montréal
    Montréal, Québec, CANADA

  15. PUJOL Jean 29 octobre 2007 à 18:18 #

    Pour Guillaume RIFFARD,

    Pour ce qui est des indications en pédiatrie les médecins de ton service peuvent s’adresser au Dr LELONG-TISSIER – qui est responsable du SMUR PEDIATRIQUE MIDI-PYRENEES au 05 34 55 84 08.

    Amicalement

    Jean PUJOL

  16. RIFFARD Guillaume 21 janvier 2008 à 23:40 #

    Bonjour à tous,

    Je reviens du congrés de la S.R.L.F. où j’ai vu un poster de l’équipe de Créteil – Respiratory Team du Professeur Brochard L. sur l’utilisation du Percussionaire couplé avec un respirateur.
    Le phasitron était placé juste avant le réchauffeur sur la branche inspiratoire.
    Nous avons l’habitude de le placer au niveau de la pièce en Y prévu à cet effet et fournit avec le Phasitron spécialement adapté pour celà.

    Quelle méthode vous semble la plus adaptée?

    Merci d’avance pour vos commentaires.

    Guillaume RIFFARD

    CHU de St Etienne – Hôpital Nord – Service Réanimation

  17. NAVARRE Pierre-Yves 10 décembre 2008 à 9:40 #

    Bonjour à tous,

    Quelqu’un a-t-il l’expérience de la prise en charge d’enfant atteints de pleuropneumopathies à pneumocoque avec le Percu.
    J’ai un étudiant qui planche la dessus et votre aide lui serait précieuse. Plusieurs cas ont été traités dans le service, mais nous manquons de références.

    Merci beaucoup!

    Pierre Yves NAVARRE – Cadre Kiné – Fondation LENVAL – NICE

  18. RIFFARD Guillaume 14 décembre 2008 à 22:11 #

    Bonjour à tous,

    J’utilise habituellement un IPV2c, sur lequel nous pouvons régler le débit.
    Nous avons actuellement en prêt un IPV1, sur lequel ce réglage n’est pas possible. Quelqu’un pourrait-il me dire à quelle position de réglage du débit sur l’IPV2 (fléche contre fléche ? bouton tourner à fond ? position intermédiaire ?) correspond le débit de l’IPV1 ?
    Quelqu’un aurait-il de la documentation sur les notions de diffusion et convection dont on parle beaucoup avec la ventilation à percussion ?
    Enfin, nous nous questionnons sur la forme du Phasitron : entre la porte inspiratoire et la porte expiratoire, le cône du venturi mobile semble s’élargir : Pourquoi ?

    La rencontre avec Mr le Dr F.M. BIRD à Nice était passionnante.
    Les schémas utilisés lors des présentations (matin et après midi) sont-ils publiés ? Ils nous seraient fort utile pour expliquer la technique dans notre CHU.

    Cordialement.

    Guillaume RIFFARD – Kiné – CHU de St Etienne

  19. mutuelle april 29 octobre 2009 à 18:25 #

    Je suis très heureux d’apprendre la naissance de ce blog : on se sent beaucoup moins seul pour essayer de développer l’HFPV.

  20. CHEVALIER Benoit 7 octobre 2010 à 9:53 #

    J’aimerai savoir si certain d’entre vous on une expérience chez des nourrisson (5 mois) porteur de maladies neuromusculaires.
    Nous avons envie de tenter le percu pour éviter que les encombrements récurrents d’une enfant de notre consultation pluridisciplinaire ne soit trachéotomisée.
    A quels réglages démarrez vous chez les petits, je ne suis pas encore descendu en dessous d’un an, quelle interface….
    Merci de vos réponses
    Benoît Chevalier
    MK
    Consultation Neuromusculaire
    CHU Angers


Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus